Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?
 

[ retour au sommaire ]

Première réunion de la CLIS
le 15 décembre 2003 à 9h à Béziers

lire le compte-rendu officiel

lire le communiqué de Patanarès

Nous étions une douzaine devant la sous-préfecture de Béziers pour la première réunion de la CLIS, commission locale de la transparence "à la SITA". (I : information, S : surveillance) Nous avons montré que nous n'avions peur ni de nous lever matin ni d'affronter le trajet qui mène à Béziers mais que nous ne voulions absolument pas participer à cette mascarade de démocratie.

Il est à noter que la presse n'était pas conviée comme les deux autres fois (ces fois-là, c'était pour essayer de nous amadouer et nous faire rencontrer SITA pour qu'elle nous éblouisse...).. La presse (Midi Libre et l'Hérault Du jour) était alors vue comme "garante de la démocratie", nous avait dit le Sous Préfet...

Nous avons remarqué qu'aucun des représentants des collectivités territoriales n'était présent (aucun représentant du Parc, des communes de Riols, Saint-Pons et Pardailhan, pas de délégué du Syndicat Mixte de l'Ouest de l'Hérault)

Il manquait également à l'appel (comme prévu) l'association cinégétique du Saint-Ponais.

Quand aux cinq représentants des services de l'Etat, ... nous n'en avons vu qu'un qui est vite entré dans la salle de réunion... Il représentait la DRIRE.

Monsieur le Sous-Préfet a-t-il pu présider cette séance de la CLIS ? ou a-t-il ajourné ?
Nous ne le savons pas pour l'instant, mais ce n'est pas là le principal.

[ haut de page ]