Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ retour au sommaire ]

Halte à la méga-poubelle !
Tract distribué par le Collectif, les 24 et 25 octobre 2004

Bientôt deux ans que les habitants de Saint-Pons et de la vallée luttent avec une farouche énergie contre le projet de méga-décharge de Tanarès, projet destiné à recevoir les ordures ménagères tout-venant de la zone ouest de l'Hérault.

Des risques énormes de pollution menacent nos rivières, le Jaur et l'Orb, et la vallée Saint-Ponaise serait empuantie de masses d'air nauséabondes.

Contre SITA-Sud, promoteur du projet, et le préfet, de grandes manifestations de protestation et de mise en garde ont été organisées par l'association Patanarès et le Collectif de Citoyens (le 11 janvier et le 8 avril 2003 et le 11 juin 2004) et de multiples actions ont été mises en oeuvre.

Malgré l'opposition unanime, SITA-Sud et le préfet Idrac persistent à vouloir imposer ce néfaste et scandaleux projet.
Pendant près de deux ans, nous les avons mis en échec et nous avons réussi à tout stopper. Les travaux n'ont toujours pas commencé et ne sont pas près de débuter rapidement.

Notre lutte est efficace certes, mais aurait déjà abouti si les élus de notre région l'avaient effectivement soutenue. (Rappelons pour l'exemple que l'Agglo de Montpellier voulait, tout récemment, installer une méga-poubelle sur une carrière près de Lunel. Tous les élus de la communauté de communes, ceints de leur écharpe, ont participé à une manifestation massive avec la population pour s'y opposer. Le projet a très vite été abandonné).

Nos élus se déclarent contre la méga-poubelle, mais s'en tiennent à une protestation de principe, disant que c'est la justice qui devra trancher (comme si c'était une garantie suffisante !).
Et ils jouent un rôle ambigu vis-à-vis de nos propositions d'alternatives. La commission Alter-Déchets de Patanarès a mis au point un projet de traitement des déchets ménagers très peu coûteux et respectueux de l'environnement, basé sur le compostage. Malgré son intérêt évident, nous ne voyons rien bouger dans leur sphère (le Syndicat Mixte de l'Ouest Hérault de traitement des déchets..., les Communautés de communes, le Conseil Général...)...
... tout comme s'ils attendaient benoîtement que les choses se fassent, comme s'ils comptaient les coups entre SITA et les associations, indifférents au résultat... Que souhaitent-ils ? On peut se le demander.

Mais la population, elle, connaît les risques. Elle sait bien que la vallée sera empuantie et les rivières polluées si SITA et le préfet gagnent. Et elle souhaite que cela se sache, elle souhaite que les visiteurs de la Fête de la Châtaigne sachent que cette fête court le risque de disparaître en raison de la pollution que cette méga-poubelle apporterait.

A vous tous, voisins et amis, nous demandons d'affirmer votre opposition aux méga- poubelles : elles ne sont pas indispensables. Elles peuvent être aisément remplacées par des stations de compostage qui sont bien plus saines et préservent notre environnement (sans compter qu'elles sont beaucoup moins chères et qu'elles peuvent installées beaucoup plus rapidement).

Vous êtes concernés. Faites pression sur vos élus !

Le Collectif de Citoyens

[ haut de page ]