Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

Décharge d’Hersin-Coupigny : jusqu’en 2032 ?
article de La Voix du Nord

Jusqu’au 17 mars (2003), une enquête publique planche sur la prolongation de son exploitation
Une simple feuille de papier accrochée sur les murs de la mairie pourrait bien suffire à provoquer une nouvelle levée de bouclier des écologistes locaux : on y apprend qu’une enquête publique a été ouverte le 17 février, pour un mois, visant à prolonger jusqu’en 2032, au lieu de 2012 (dernier délai connu), l’exploitation de la décharge France Déchets, rebaptisée SITA FD il y a juste un an.

C’est l’un des membres d’Hersin Nature qui vient de mettre la puce à l’oreille de son président,Henri Bailleul. De peur de passer outre le terme de l’enquête fixé au 17 mars, ce dernier, conseiller régional MEI, a été prompt à réagir. Saisissant la plume, il a écrit dès hier au commissaire enquêteur pour solliciter un délai : «La loi permet une prolongation d’un mois, et je lui ai en outre demandé d’organiser une réunion publique, ce qui est en son pouvoir.»
Son espoir : gagner du temps pour faire réagir citoyens et associations (Noeux Environnement, Béthune Nature...) à un projet d’une envergure qui lui donne le vertige : il voit déjà «la colline de Coupigny remplacée par une montagne de 20 millions de tonnes d’ordures ; l’augmentation provisoire de capacité, accordée pour cinq ans, devenue définitive». Et de conclure : «Qui est au courant ?»
Tout ceci au prix «d’artifices juridiques», rappelle Henri Bailleul : d’après la loi, en 2002, les décharges ne devaient plus accueillir que les «déchets ultimes». Or, «une circulaire a changé la définition : il suffit qu’ils soient un peu triés pour y répondre.» D’où la prolongation. L’augmentation provisoire ? Elle était due à la fermeture de l’un des incinérateurs de la métropole et au rapatriement des déchets sur Hersin, en 1998 : on en arrive au terme.
Alors quel avenir pour SITA FD ? La fermeture en était prévue en 2012, mais la production d’électricité, grâce au méthane issu de la fermentation des déchets, devait seule continuer jusqu’en 2027. La donne va-t-elle changer ? A voir.

[ haut de page ]