Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

Des mâchefers toxiques stockés à Barrême ?
reçu par courriel


Association pour la Protection de l'Environnement
des Hautes Vallées de l'Asse. 04330-BARREME



Barrême, le 17 janvier 2005
Chers Amis,

Toute l'équipe du Conseil d'Administration de l'Association APEHVA vous souhaite ses Meilleurs Voeux pour l'Année 2005.

Nous formulons bien sûr en particulier le Voeu que cette année marque le rejet sans appel du projet " mâchefers ". Mais formuler des vœux ne suffira pas : ce combat sera long et difficile, nous devons TOUS nous y préparer.
La mobilisation qui est en train de naître nous montre que la grande majorité des habitants des vallées de l'Asse refuse ce projet avec vigueur, avec le soutien des habitants du 04 et bien au-delà. Soyons tous conscients de notre responsabilité envers les générations à venir.
Ce combat, nous sommes en mesure de le gagner, à condition d'être unis, solidaires et déterminés. Il n'y a de place, ni pour la résignation, ni pour le découragement !

La vie de l'Association
Après notre Assemblée Générale du 1er novembre 2004, nous avons tenu 3 Conseils d'Administration, les 11 novembre, 5 décembre et 8 janvier derniers, au cours desquels nous avons établi un plan de bataille et lancé un certain nombre d'actions.
A ce jour, notre Association compte 140 adhérents et dispose d'un budget de l'ordre de 1600 euros.
C'est un bon début, mais nous avons besoin de plus d'adhérents et de plus de moyens pour agir efficacement.. Merci à tous d'y contribuer activement en informant votre entourage et en sollicitant des adhésions.
Pour ceux qui disposent d'une adresse électronique, merci de nous la donner, vous recevrez ainsi les informations par cette voie. Il vous suffit d'adresser un message à : stephy.reyre@wanadoo.fr, avec la mention " adhèrent.APEHVA "

Les nouvelles du front
- Rappel : l'industriel Onyx - Sud Est Assainissement a déposé en Préfecture de Digne, début novembre 2004, une demande d'autorisation d'exploiter un Centre de traitement et valorisation de mâchefers à Barrême. Il s'agit de 120 000 tonnes annuelles issues des incinérateurs du 06 et de Monaco, transportées par les Chemins de Fer de la Provence.
- Ce projet est un véritable centre industriel, de surface équivalente à l'agglomération de Barrême, qui va irrémédiablement bouleverser la vallée, et qui représente un grave danger pour les habitants du secteur (Barrême, St Jacques et St Lions) et des vallées situées en aval. En effet, ces mâchefers contiennent, entre autres " produits sympathiques ", des métaux lourds hautement toxiques, que l'on retrouvera dans l'air (broyage/calibrage), les sols alentours et les rivières, situées en contrebas du site, affluents de La Durance. De plus les bétons fabriqués sur place avec les mâchefers, permettront la dissémination incontrôlée et sans traçabilité des métaux lourds dans la nature !

- Remarquons que Stockage a été " oublié " dans le titre du projet. Il est vrai que cela ne concernera au minimum que " quelques 50 000 tonnes " de mâchefers parmi les plus pollués ! Tenez-vous bien, un calcul de tonnages de quelques métaux lourds présents sur le site après 25 ans de stockage de mâchefers (durée minimum du projet) donne de l'ordre de : 2000 tonnes de Plomb, 26 tonnes de Cadmium, 11 tonnes d'Arsenic, 3,5 tonnes de Mercure,... (calcul effectué à partir d'une moyenne sur plusieurs incinérateurs).

- Tout récemment, au mois de Septembre 2004 le propriétaire des terrains concernés a concédé un bail emphytéotique à l'industriel, ce qui a permis le dépôt du projet.

- L'industriel aurait également la maîtrise du périmètre de sécurité de 200m grâce à la signature d'un accord avec un autre propriétaire (n'habitant pas Barrême, celui-là ).

- Le dossier est en pré-instruction dans les services de l'Etat compétents (DRIRE, DIREM, DDE, DDAF...). Ces divers avis reviendront ensuite en Préfecture.
Les services de la Préfecture et le Préfet auront alors 2 options :
- Rejeter le projet
- Reconnaître sa conformité et déclarer l'ouverture de l'Enquête Publique.
- Parallèlement, une demande de permis de construire a été déposée en Mairie de Barrême.

- La Réserve Géologique, par la voix de son Président Henri Carbuccia, s'est enfin déclarée hostile à ce projet (lettre ouverte au Préfet, La Provence du 26/12/2004).
Les actions de l'Association
- L'Association a transmis début décembre, aux services de l'Etat examinant le dossier, un avis technique argumenté sur le projet ONYX.

- L'Association a rapidement alerté la Presse et FR3 du dépôt du projet en Préfecture. FR3 a immédiatement donné un flash aux informations régionales, et des articles ont paru dans La Provence,18 PCA Hebdo de Nice (10-16 décembre 2004), Nice-Matin (8 janvier 2005).

- L'Association a déposé en Préfecture les 1774 signatures qu'elle a récoltées sur sa pétition d'opposition au projet.

- L'Association était présente à la manifestation des Maires du 04 du 18 décembre 2004, devant la Préfecture à Digne, avec ses banderoles. Ceci a été diffusé dans La Provence et à FR3.

- L'association a posé des pancartes et banderoles le long des routes autour de Barrême, afin d'informer les automobilistes traversant le village.

- Des actions d'information sont en cours ou prévues le long de l'ensemble des vallées de l'Asse (Clumanc-Tartonne, Mézel, Bras-d'Asse,... etc.).

Renseignements : machefers.free.fr ou 04 92 07 68 14

[ haut de page ]