Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

Une décharge en bord de Loire ?
trouvé sur le site de RUDEL

A la nouvelle de l'installation d'un CSDU (Centre de Stockage de Déchet Ultimes) autrement dit d'une Méga Poubelle d'ordures ménagères au lieu-dit Tréfonds à St Priest la Roche, nous avons réagi dans les communes environnantes par la création d'une association nommée RUDEL : « Ruraux Unis pour la Défense de l'Environnement et du fleuve Loire ».

En dehors de tout esprit de clocher, nous avons décidé de lutter là comme ailleurs contre l'implantation d'une telle entreprise en milieu rural, parce que nous pensons que la campagne roannaise n'a pas à devenir la poubelle des villes environnantes, voire même de celles plus lointaines : c'est pourtant bien ce que laisse penser le gigantisme du projet : pas moins de 115ha en négociation pour cette installation ! Le monde rural ne mérite-t-il pas davantage de respect ?

Nous nous battons contre la localisation d'une telle usine à proximité de la Loire, en amont du barrage. Au moindre incident de fonctionnement et stockage nous avons tout à craindre pour la qualité des eaux du fleuve. Rappelons que son lit sert en effet de captage, à Villerest et au Coteau, pour l'alimentation en eau potable d'une très grande partie de la population du roannais.

Nous nous battons enfin contre la présence d'un tel ensemble dans des lieux particulièrement isolés, parce que les exigences techniques de construction et d'entretient, liées à la sécurité des installations, ainsi que la veille sanitaire corrélative,vont fondre comme neige au soleil devant les exigences de rentabilité imposées par les futurs exploitants ; face aux coûts exorbitants annoncés pour cette construction, (il faut bien légitimer sa prétendue qualité), la réalisation sera bâclée, on fera de saines économies de construction et de fonctionnement et « l'esprit de réalisme » qui prévaut en terme d'argent dans notre société fera fi de la présence de quelques ruraux limitrophes; leur santé comme celle des animaux d'élevage qui peuplent les lieux, ainsi que celle des terres agricoles qu'on y exploite, seront inéluctablement en danger. Quand tout sera gravement touché, comme d'habitude, il sera trop tard...

L'association RUDEL est déjà intervenue auprès des organismes d'élus responsables : l'Assemblée du Seedr, l'Assemblée de la Copler, les Municipalités concernées, l'Association des maires de la région en présence du Préfet etc. Elle a organisé une conférence de presse sur le site, fait signé une pétition, réuni une assemblée générale de 80 personnes pour voter ses statuts. Elle a contacté un cabinet d'avocats spécialisés dans ce genre d'affaires, lequel accepte de prendre en charge notre défense. Des permanences de discussions et d'inscriptions ont déjà été organisées. D'autres actions sont à l'étude (fête, conférence-débat) Nous sommes par ailleurs attentifs à toute proposition d'action qui irait dans le sens de nos objectifs, ainsi qu'à toute compétence particulière.
A ceux qui veulent comme nous défendre les communes rurales, nous proposons de nous rejoindre: citadins et ruraux nous avons tous à préserver nos campagnes parce que nous avons tout à y gagner.

Charles Sfar, Vice président, St Cyr de Favières

Association RUDEL - Le Perron - 42123 CORDELLE - France - rudel@premedia.fr

[ haut de page ]