Projet de centre d'enfouissement de déchets ultimes
Une super décharge dans le Saint-Ponais ?

[ texte précédent ] [ retour au sommaire ] [ texte suivant ]

Vendargues : village-poubelle de l'Agglo ?
reçu par courriel

Bulletin d'information n°3
de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l'Identité de Vendargues (A.S.P.I.V)
plus d'infos sur aspiv.free.fr

Un centre de tri pour l'agglomération de Montpellier

Les habitants découvrent, par notre association, que notre commune est " pour " un centre de tri et de traitement de déchets ménagers, industriels et verts. Pourtant, au moment où nous écrivons ces lignes, certains d'entre vous ignorent encore tout de ce dossier ! Le dernier bulletin municipal n'en a même pas parlé.
L'enquête publique s'est terminée le 5 mai et même si 20% des habitants ont signé notre pétition en moins d'une semaine, ce qui est formidable, la mobilisation contre ce projet doit se poursuivre.

Quels sont nos arguments ?
  • Ce centre de tri est situé à 200 mètres des premières maisons du village, mais à moins de 50 mètres des habitations des familles vivant dans la zone industrielle.
  • Le dépôt régional de fruits et légumes d'une grande enseigne de la distribution se trouve tout simplement en face !
  • Plus de 70 camions de 20 à 30 tonnes de déchets vont entrer et sortir de la zone industrielle par jour (plus de 140 rotations), coupant la RN110 et encombrant les routes nationales qui enserrent notre commune.
Imaginez les nuisances sonores, les risques d'accidents...
On nous promet que les odeurs ne passeront pas par le village !! Qui a l'audace de maîtriser le vent ? Nous devrons certainement partager ces nuisances olfactives avec Saint Aunès et Le Crès sans parler des rats qui pullulent et infestent les riverains (exemple de Garosud)

Vue sur le site pressenti
Quelle image négative va encore prendre notre village : son terroir, son paysage, sa zone industrielle où se concentrent de nombreux emplois ? A VOUS DE JUGER !

Notre action est soutenue par de nombreuses associations de villages voisins inquiets des conséquences sanitaires de cette entreprise.
Nous ne reculons pas devant nos responsabilités et sommes conscients qu'il faut traiter nos déchets. Faut-il pour autant les installer sous nos fenêtres ?
Le développement durable doit être aussi garanti pour les êtres humains : qu'allons-nous laisser à nos enfants ?

LA VILLE DE MONTPELLIER et FABREGUES disent NON...
Et VENDARGUES ALORS ?
SEULEMENT 100 000 TONNES DE DECHETS !

1034 signatures recueillies en 6 jours contre un projet lancé dans la discrétion...
Habitants de Vendargues, continuez à signer notre pétition.

Retrouvons-nous tous ensemble en famille, entre amis, voisins, avec le sourire et dans la dignité, sur la place de la mairie, le jeudi 18 mai à 19 heures (le Conseil municipal doit voter ce jour-là) :

Pour dire NON à un projet néfaste à notre village, nous devons être très nombreux ce soir-là
NOUS COMPTONS SUR VOUS !

[ haut de page ]